Le Quarter-Horse

 

horse883.gif

 

Le Quarter-horse

Première race de chevaux développée aux Etats-Unis à partir de chevaux arabes amenés en Amérique du Nord par les conquérants Espagnols et croisés avec des chevaux anglais, le Quarter Horse est originaire de Caroline et de Virginie où il y a près de 300 ans. Les planteurs de tabac et de coton organisaient des courses dans les rues des villages ou sur les chemins des plantations. Ces courses disputées sur une distance de 1/4 de mile, sont à l'origine du nom de cette nouvelle race : le Quarter Horse. L'aspect général du Quarter Horse est celui d'un cheval robuste, souple et élégant, compact et fortement musclé. Sa taille se situe entre 1,50 m et 1,60 m. Il est intelligent, docile et calme, mais peut être vif et rapide à la demande.

 
Qu'est-ce que l'équitation western?

L’Equitation Western est directement issue du travail du bétail dans les ranchs des Etats Unis au 19eme siècle, qui consistait à convoyer, surveiller et trier le bétail d’une manière rationnelle et rapide.

 De ce travail est né un dressage propre à mettre en valeur les qualités de disponibilité, d’aisance et de maniabilité du cheval. C’est dans le but d’affiner ce dressage qu’ont été instaurées plusieurs épreuves régies selon des lois bien précises et dont l’ensemble définit ce qu’est de nos jours l’Equitation Western aussi bien aux Etats Unis qu’en Europe.

 L'Equitation Western permet une domination et un contrôle total du cheval avec des aides minimums, à condition que le cavalier ait fait de son cheval un partenaire obéissant, ceci à travers un travail effectué avec beaucoup d'amour et de respect. La base essentielle est la confiance réciproque entre le cavalier et le cheval.


 Les différences fondamentales essentielles entre l'équitation anglaise et western sont les aides, l'assiette et le tempo.


 Le cheval de monte western ne doit pas constamment être soutenu ; l'utilisation traditionnelle du mors, propre aux cavaliers de monte anglaise, n'est pas employée. Le cheval marche d'une manière souple et avec une tenue naturelle, le cavalier lui, est assis d'une manière passive et épouse les mouvements du cheval avec ses hanches. Le cavalier n'emploie les aides du dos, des cuisses ou de la bride que lorsqu'il veut obtenir quelque chose du cheval.

 L'Equitation Western prend de plus en plus d'ampleur en Europe et prouvera à la longue qu'elle est idéale comme équitation de loisirs car elle est souple, décontractée, d'une élégance nonchalante correspondant aujourd'hui à la conception des amis du cheval.

  

 

selle.jpg

Quel matériel pour l'équitation western?
 
SELLE


C'est une selle creuse. Elle doit être très confortable pour l'homme et le cheval. Elle peut paraître excessivement lourde, mais ses dimensions font que le poids est réparti sur une grande surface et ne pénalise pas du tout le cheval. La selle Western est de grande taille. Le pommeau, très saillant, servait dans le travail du bétail, pour attacher le lasso, ou tout simplement pour se tenir en cas de passage difficile. Les selles sont faites à la main, en cuir repoussé. Le siège est en cuir retourné, les quartiers peuvent être décorés d'argenterie pour la compétition. Les selles de travail sont en général très simples.
 La selle western telle que nous la connaissons aujourd'hui date du XIXe siècle.

 
ETRIERS

Ils sont larges et proposent une bonne assise pour le pied toujours dans un souci de confort du cavalier pour de longues utilisations.

 
ETRIVIERES

Egalement très larges, elles servent à protéger la jambe et le pantalon de la transpiration du cheval.

 
SANGLES

Il y a deux sangles, la sangle classique qui de par son attache permet de bien sangler avec plus de force, et la sangle qui se trouve à l'arrière, qui, elle, n'est pas ajustée, permettait de maintenir la selle en place lorsqu'on attrapait un veau au lasso.

pad.jpg

TAPIS

Il s'agit d'un grand PAD très épais. Il joue un rôle d'amortisseur et de joint entre la selle et le dos du cheval. Le PAD est une nécessité, aucune selle n'étant fabriquée sur mesure pour chaque cheval, c'est le garant du confort du cheval.

 

filet.jpg

 

BRIDES

Elles sont simples, un seul passage d'oreille, en général, pas de sous gorge. Toutes les attaches sont de petits écrous avec boulons de serrage ou bien tout simplement des petits lacets de cuir noués. Les gourmettes sont souvent de simples morceaux de corde, de rawhide ou de cuir.

 

 

mors.jpg

 

 

EMBOUCHURES

Tous les jeunes chevaux sont démarrés en mors de filet. On passe au mors de bride lorsque le cheval a acquis un niveau de dressage suffisant. Il est utilisé pour atteindre un niveau de précision extrême, toujours sans contact et jamais répressif. Le travail au quotidien est plus souvent effectué avec un mors de filet, le mors de bride n'étant souvent mis au cheval que pour les concours. En compétition, les chevaux de 6 ans et plus sont obligatoirement montés à une main et en mors de bride.

 
RENES

En équitation Western on utilise deux rênes séparées, le cow-boy devant monter et descendre de cheval très fréquemment, il lui était plus simple de pouvoir le faire une rêne dans la main, ce qui lui permettait de toujours garder un lien avec le cheval tout en menant à bien ses différentes tâches.

eperon.jpg

EPERONS

 

Comme pour le mors de bride, c'est un outil de précision de la jambe. L'usage par trop excessif de cette aide est condamné par les juges.

 

La tenue vestimentaire du cavalier Western
 stetson.jpg
LE CHAPEAU

Le chapeau doit être de paille ou de feutre et formé de façon à ce que les rebords latéraux soient retroussés vers le haut et non pliés horizontalement ou encore moins, rabaissés vers le bas. Le chapeau de cuir n'est pas accepté.

 
 

LES BOTTES

015.jpgLa botte doit être de style western, à bout rond ou pointu.

 
LA CHEMISE

La chemise manches longues et col boutonné.

 
LE PANTALON

Le pantalon doit être de type western " boot cut " et seul le jeans de style western sans revers est accepté. Une ceinture appropriée doit être portée. Le pantalon peut se porter à l'intérieur ou à l'extérieur des bottes

AUTRES

Le port de chaps et d'éperons est facultatif.

 

Les épreuves de présentation en main

bluejean__2_.jpg


HALTER CLASS


Les classes de HALTER sont très importantes pour la race du Quarter Horse, car les juges évaluent la conformation du cheval, ses bonnes conditions et ses grandes qualités physiques.
Les chevaux les mieux placés dans les épreuves d’un concours sont le reflet le plus proche du modèle idéal. Dans cette épreuve, le cheval est montré en main. Sont jugés : sa beauté, son style, sa musculature et son équilibre.
Cette épreuve permet de reconnaître les meilleurs modèles pour la reproduction.

 

 SHOWMANSHIP AT HALTER


Bien que cette épreuve semble pratiquement identique à cdsc_2929.jpgelle du Halter, il existe cependant une grande différence.
En effet, en Halter Class, c’est le cheval qui est jugé. En Showmanship, par contre, c’est le présentateur qui est jugé d’après les moyens mis en oeuvre pour travailler son cheval, qui ne fait que montrer les compétences du présentateur.
Les résultats en tant que modèles et performances du cheval seront considérés comme secondaires par rapport aux méthodes utilisées par le présentateur pour les obtenir. Mais le toilettage du cheval est important, ainsi que la tenue du présentateur.

 
 Les épreuves de dressage Western
 
 TRAIL

trail_modifi___1.jpgLe sang froid du Quarter Horse, et sa façon calme d’évoluer font de lui le cheval idéal pour cette épreuve.
 Dans cette épreuve, les chevaux sont jugés d’après leur habilité à franchir les obstacles rencontrés le long dumaryse_travella_et_bill_bandit_skip.jpg parcours, et sur leurs réponses précises au cavalier.
Le but est de franchir les obstacles avec aisance, assez rapidement sans pour autant prendre de risque. Lors du parcours, on utilisera 6 obstacles, dont 3 sont obligatoires : la PORTE, qui doit être ouverte, franchie et refermée sans la laisser échapper, ou changer les rênes de main, puis, 4 BARRES placées au sol que le cheval franchira selon l’allure décidée par le juge ; le 3ème obstacle obligatoire est un RECULE.

 

 kevin_et_touch_western_pleasure_novice_youth.jpgWESTERN PLEASURE


isabelle_tanguy_et_born_in_fashion.jpg Cette épreuve, très populaire aux Etats Unis, permet de démontrer la façon coulée que possède Quarter Horse de se déplacer, et sa réponse aux changements d’allures.
 Les cavaliers travailleront sur les deux côtés de la carrière, au pas, au trot et au galop. Le reculé ne sera demandé qu’en fin d’épreuve. Les chevaux doivent être montés rênes longues. Lorsque le speaker ordonne «changement de main», celui-ci s’effectue en un demi tour à 180° vers l’intérieur, au pas ou au trot. Les chevaux de moins de 4 ans sont montés en mors de filet ou hackamore. Les chevaux de 4 ans et plus seront montés en mors de bride à une main. Le cavalier ne doit pas changer de main pendant l’épreuve. Toucher la selle ou le cheval pendant l’épreuve est également interdit.

 

WESTERN RIDING


 Le Western Riding permet d’apprécier l’aisance, l’intelligence et la souplesse du cheval qui doit être sensible, maniable, libre dans ses mouvements.
 En effet, le cheval doit donner une impression agréable, confortable et calme, lorsqu’il franchit les obstacles. Sont jugés : les allures (trot et galop), les changements de pieds, la réponse au cavalier, le style et les dispositions du cheval.
 Le parcours unique imposé comprend plusieurs obstacles dont une porte à franchir, une petite barre posée au sol, puis 8 cônes parmi lesquels le cheval doit slalomer, en effectuant des changements de pieds très précis.


REINING


 Le Reining est une épreuve également très populaire aux USA. Le cavalier doit être parfaitement maître de sa monture.
 Le cheval est noté sur la précision, la facilité, le calme et la vitesse avec lesquels il exécute le parcours choisi par le juge parmi les 6 parcours homologués par l’Association organisatrice. Le parcours s’effectue au galop et comprend des figures très spectaculaires telles que les spins (pivots sur arrière main), les sliding stops (arrêts glissés), les grands cercles à grande vitesse ou les petits cercles à petite vitesse avec changements de pieds, ....


Les épreuves de bétail
 
CUTTING

Le Cutting est une épreuve de tri du bétail. Le cheval est jugé sur la manière dont il se comporte face au bétail.
 Lorsque le troupeau est paisible et rassemblé au fond de la carrière, le cavalier fait pénétrer son cheval au pas dans le calme, parmi le troupeau, afin de sélectionner une bête. Une fois que le veau est sorti calmement du troupeau, alors commence le travail du cheval qui consiste à maintenir le veau à l’écart de ses congénères. Le concurrent est assisté de 4 rabatteurs choisis par ses soins : deux cavaliers appelés Turnback Men empêchant le veau de dépasser les limites de l’aire de travail. Deux autres cavaliers appelés Herd Holders, gardent le troupeau groupé au fond du manège. Le concurrent dispose de 2 minutes 30 pour mettre en valeur les qualités de son cheval.
 Ce travail de cutting est encore utilisé de nos jours dans les ranches des Etats Unis.
 

TEAM PENNING

On a décrit le Team Penning comme un mélange de Cutting et de Working Cow, avec l’amusement en plus.
 Cette épreuve regroupe des équipes de trois cavaliers et un bétail de 30 têtes. Le bétail se tient d’un côté de l’arêne tandis que de l’autre côté se trouve un enclos. le bétail est numéroté de 0 à 9, 3 animaux ayant le même chiffre.
 L’équipe constituée de trois cavaliers démarre du côté de la carrière où se trouve l’enclos et va pour trier les trois bêtes d’un même numéro. Une fois les trois veaux triés, l’équipe les ramène de l’autre côté de la carrière pour les mettre dans l’enclos. Le bétail n’est pas manipulé lentement et soigneusement comme en cutting, car c’est une épreuve chronométrée qui peut se réaliser en moins de 30 secondes.

WORKING COW HORSE

Cette épreuve permet de démonter les capacités du cheval au travail du ranch : s’arrêter, repartir au galop facilement, faire des rolls backs souplement, tout en contrôlant le bétail.
 Tout le style du cheval est jugé.
 Le Working Cow Horse comprend deux parties obligatoires un pattern de reining, puis une partie travail du bétail appelé «Cattle Work». Ce travail commence par quelques passes de cutting, qui démontrent le «Cow Sense» du cheval.
 Le cavalier laisse ensuite le veau courir sur une longueur de carrière, et doit alors lui faire effectuer un demi tour vers l’extérieur (roll back). Puis à nouveau une longueur, se teminant par un second roll back.
 Le cavalier doit alors accompagner le veau sur 2 cercles, l’un à gauche, l’autre à droite.
 Cette épreuve demande beaucoup de maniabilité de la part du cheval.
 

Les épreuves de vitesse

 

 g__rard_travella_et_contenporary_touch_en_barrel_racing.jpg

 

BARREL RACE


Comme le Pole Bending,le Barrel Race est une épreuve de vitesse chronométrée très appréciée aux Etats Unis.Il s’agit d’effectuer une course en trèfle autour de 3 tonneaux disposés en triangle. Les pénalités sont les mêmes que pour le Pole Bending.Cette épreuve de maniabilité met en valeur la rapidité, l’agilité et l’équilibre du cheval

 

 

POLE BENDING ew7_modifi___1.jpg


Ceci est une épreuve de vitesse chronométrée qui démontre la maniabilité du cheval et sa puissance au galop. Le cheval devra effectuer deux slaloms successifs autours de 6 cônes placés en ligne droite. Seul le temps mis pour effectuer ce parcours entre en ligne de compte pour le classement des concurrents. Toute erreur de parcours est élminatoire. La perte du chapeau ou la chute d’un des cônes entraîne 5 secondes de pénalité.

 

Les épreuves de d'Equitation Anglaise


 Il y a 20 ans et bien plus, le Quarter Horse était le compagnon du travail du cow-boy. Les chevaux étaient sélectionnés pour leur calme, leur gentillesse, leur facilité à être dressés.
 Mais il y avait des cavaliers, autres que les cow-boys, qui adoraient le tempérament du Quarter Horse et qui voulaient un cheval encore plus polyvalent, un cheval pouvant faire autre chose que les travaux de ranch.
 Aussi sélectionnèrent-ils un cheval plus grand, aux jambes plus longues, aux muscles plus plats, aux allures plus allongées, plus coulées. Ils ont assez de muscles pour n’être pas confondu avec un autre cheval, mais moins que leurs prédécesseurs..... un juste milieu, des chevaux polyvalents.
 Les épreuves de Quarter Horse en équitation anglaise se développent énormément de nos jours. Le Quarter Horse peut réussir aussi bien que les races traditionnelles de chevaux d’obstacles. Les Quater Horse sont donc devenus très populaires dans les épreuves de hunter et de saut d’obstacles.
 Dans les shows AQHA aux USA et ailleurs, il y a de nombreux chevaux qui concourent avec succès, à la fois dans les épreuves Western et dans les épreuves Anglaises !
 Par ses grandes qualités athlétiques, associées à son grand équilibre mental, le Quarter Horse n’a pas d’équivalent.

 
HUNTER UNDER SADDLE

jean_claude_tanguy_et_zip_your_bluejean.jpgCeci est une épreuve où les chevaux et les cavaliers portent un équipement classique.
 Les chevaux sont montrés au pas, au trot et au galop sur les deux mains.
 Un galop rapide peut être demandé par le juge. Les chevaux doivent également faire un reculé facile et attendre calmement.
 Le pas doit être franc et «plat». Le trot doit être vif, cadencé et équilibré. Le galop doit être coulé, rassemblé et le cheval doit être prêt à prendre un galop plus rapide si nécessaire.
 Le port de tête du cheval doit être naturel, et ne doit pas s’appuyer sur son mors.
 Le cavalier doit montrer avant tout le plaisir de monter à cheval.
 

WORKING HUNTER

L’épreuve de Working Hunter ressemble à l’épreuve de jumping.
 Cependant, l’importance est plus mise sur la grâce du cheval que sur ses performances à sauter haut. Les barres d’obstacles doivent être franchies dans un style coulant, uni, sans dommage, ni trop loin, ni trop prêt de la barre, et bien au centre de celle-ci. Il y a un minimum de 4 obstacles àfranchir, mais le juge peut en exiger jusqu’à 8. Les petites touches sur les barres ne sont pas pénalisées, mais peuvent séparer des concurrents. La chute est éliminatoire. Après le parcours de sauts, le cheval doit trotter rênes longues, sur un petit cercle, pour montrer sa bonne condition à quitter la carrière.

 

/